FANDOM


Guillemets

Tu entends, papa ? Personne n'a le droit de rentrer là dedans !
— Baraqué à Relish[src]


Le quartier de haute sécurité de la prison du mémorial de Blanche Neige est la section de l'établissement pénitentiaire où était détenue la reine. Malgré la sécurité très stricte qui interdit de lui parler, de la toucher ou de s'en approcher, les grands pouvoirs de la reine lui ont permis d'entrer en communication à distance avec Relish et de s'évader.

DescriptionModifier

Plusieurs panneaux rappellent aux gardiens la dangerosité de la prisonnière. Le premier est fixe, les trois suivants s'abaissent automatiquement au fur et à mesure de l'avancée dans le couloir qui mène à la cellule.

Même ainsi, la cellule bénéficie de protections : la porte est fermée avec une chaîne et deux cadenas et est bouchée avec un cache. L'intérieur est meublé avec une couchette et un tabouret.

HistoireModifier

1-1

La reine peu avant son évasion.

La reine est enfermée dans le quartier de haute sécurité et a eu la permission d'avoir un chien. (Épisode 2)

Lorsque Relish s'introduit dans la prison du mémorial de Blanche Neige pour libérer ses enfants, la reine attire le roi des trolls par la pensée. Il entre dans le quartier de haute sécurité malgré les avertissements de ses enfants et libère la reine.

À leur retour du 10ème royaume, Prince souhaite examiner avec Virginia et Tony la cellule où était enfermée la reine. La jeune fille est prise de vertiges et préfère ressortir. Baraqué, Babillarde et Babiole lui jettent de la poussière de troll et enferment Tony et Prince. (Épisode 1)

CoulissesModifier

  • Dans la novélisation, le quartier de haute sécurité est donné de quatre panneaux fixes aux textes proches. Le premier est Guillemets All Food to be Left in Collection Box ; le deuxième Guillemets No Physical Contact ; le troisième Guillemets Always Two Warders with Prisoner at Any Time ; le quatrième Guillemets Never Engage Prisoner in Conversation.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .